Paris - La Rochelle
Paragraphe Paris Paragraphe île de France Paragraphe Centre vers paragraphe la beauce vers paragraphe vendôme vers paragraphe Vouvray vers paragraphe Tours Saint-Pierre-des-Corps vers paragraphe Maillé vers paragraphe Chatellerault vers paragraphe futuroscope vers paragraphe Poitiers Vers paragraphe Niort Vers paragraphe Surgères Vers paragraphe La Rochelle cliquez sur une ville pour aller à son paragraphe



Votre TGV quitte Paris pour traverser le Sud de la région Ile de France
Cette région regroupe Paris (75) et 7 départements : Hauts-de-Seine (92), Essonne (91), Yvelines (78),
Val-de-Marne (94), Seine-et-Marne (77), Seine-Saint-Denis (93), Val-d'Oise (95)
Superficie : 12 012 km2
Population : plus de 12 millions
Chef-lieu : Paris

Le TGV quitte la gare Montparnasse.
N°1 La gare Montparnasse a été créée en 1840 pour la ligne reliant Paris à Versailles ; elle est alors appelée gare de l'Ouest-Rive gauche... La gare sera rénovée en 1987... Le nouvel espace intérieur est inaugurée en 1990 pour la mise en service du TGV Atlantique.
Lire l'article sur la Gare Montparnasse



En 1968, André Malraux, ministre de la culture de Georges Pompidou, accorde le permis de construire de la Tour Montparnasse. Inaugurée en 1973, elle mesure 209m de haut et 32m de large, comporte 7200 fenêtres pour 40 000 m2 de façade ; elle a un poids de 120 000 tonnes et 59 étages ; elle restera le plus haut immeuble de bureaux d'Europe jusqu'à la construction, en 1990, de la Messeturm de Francfort-sur-le-Main, en Allemagne.
Les détracteurs de la Tour ironisent quant au fait que son sommet offre la plus belle vue de Paris car c'est le seul endroit où on ne la voit pas !
Lire l'article sur la Tour Montparnasse

Vous êtes dans le département des Hauts de Seine.
N°2 Les 18 premiers kilomètres de la LGV (Ligne à Grande Vitesse) sont en zone fortement urbanisée ; des tranchées et tunnels les couvrent, de la gare Montparnasse au tunnel de Villejust : pendant les 10 premières minutes de votre voyage, vous vous boucherez les oreilles et décompresserez, un peu comme en avion.
Voici la description de ces 18 km :
le train se dirige vers la porte de Vanves, et passe au-dessus de la Coulée Verte du Sud-Parisien ;
le TGV traverse Malakoff - ses habitants sont les Malakoffiots ; au début du XIXème siècle, ses carrières fournissaient des pierres en abondance pour la construction d'immeubles à Paris.
Vous passez par la gare de Montrouge, ville ainsi nommmée pour la couleur rougeâtre de son sol - ses habitants sont les Montrougiens ; durant la Seconde Guerre mondiale, Montrouge fut un lieu de résistance : la société des Compteurs et le dépôt de la SNCF étaient les principaux lieux de rendez-vous clandestins. Son carillon, le plus grand de la couronne de Paris, inauguré le 26 février 2000, a 27 cloches ; il porte le nom des maires élus depuis la 1ère municipalité du 7 février 1790 ; installé dans le beffroi du Théâtre (place Émile-Cresp), il se fait entendre à midi et à 19h.
Le TGV passe entre Chatillon (du nom de castellio, petit château) et les dépôts des trains de la SNCF près du cimetière de Bagneux : ouvert le 15 novembre 1886, ce cimetière totalise plus de 83 000 concessions dont celles de Darry Cowl, Jean Girault, Charles Denner, Jacqueline Maillan, Barbara, Claude Piéplu.
Le TGV passe par Fontenay-aux-Roses - ses habitants sont les Fontenaisiens ; les roses y sont cultivées depuis le XVIIème siècle et le village eut le privilège de fournir en fleurs la cour de Louis XIV.
Vous prenez un tunnel de 872m construit en 1983, à l'Ouest du beau parc de Sceaux dessiné par André Le Nôtre vers 1670 à la demande de Jean-Baptiste Colbert, ministre de Louis XIV.
La vitesse du TGV augmente progresssivement.

Vous entrez dans le département de l'Essonne
La ligne passe à Verrières-le-Buisson, puis par l'important noeud ferroviaire de Massy-Palaiseau ; elle longe l'autoroute de l'Aquitaine. La LGV emprunte les 4 800m du tunnel de Villejust ; le TGV roule à 300 km/h.
A la sortie du tunnel, vous apercevez le château de Saint-Jean-de-Beauregard de 1612, classé Monument historique ; il est sur votre droite dans le sens de la marche - photo ci-dessous à gauche.



Vous entrez dans le département des Yvelines
Le TGV est en Haute vallée de Chevreuse, longe l'autoroute A10 et passe à l'Est du péage de Saint-Arnoult, le plus important d'Europe : une barrrière de 36 voies, pour 7200 véhicules / heure, créée par Michel Herbert - photo ci-dessus au centre. Arnoult fut inhumé vers 535 ; ses habitants sont appelés les Arnolphiens ; à visiter le moulin d'Elsa Triolet et d'Aragon.
Au niveau du péage, la ligne s'incurve vers le Sud et passe au-dessus de l'autoroute A10.
A La Butte-du-pré-de-Versailles, elle s'éloigne vers le Moulin-de-Bréau, traverse les Longs-Réages, la Maisonnette de Boisville, l'Est de Orsonville et ses bois.

Lire l'article sur les Grands Hommes de cette partie Ouest de l'Ile de France
retour à la carte  

Cette animation nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash



Votre train a traversé le Sud de l'Ile de France et entre en région Centre-Val de Loire
avec le Berry, l'Orléanais et la Touraine.
Elle regroupe 6 départements : Eure-et-Loir (28), Loir-et-Cher (41), Indre-et-Loire (37), Cher (18), Indre (36), Loiret (45)
Superficie : 39 151 km2
Population : 2 500 000 environ
Capitale régionale : Orléans

Vous êtes à 22 minutes de Paris, dans le département de l'Eure-et-Loir.

La région Centre-Val de Loire est la 1ere productrice de colza utilisé pour le diester (additif du gazole à hauteur de 5%), de blé et de betterave transformés en éthanol permettant la création de biocarburants.

Depuis 2006, elle est la 1ère région en terme de production d'électricité éolienne. Il y a près de 80 éoliennes en Eure-et-Loir.
Le TGV passe près de Saint-Léger-des-Aubées, Santeuil, le parc d'Honville et Demainville.
Voyez les 5 éoliennes de Beauvilliers : installées en 2006 au Bois de l'Arche, ces 5 turbines Nordex d'une puissance de 2,3 MW chacune, développent 11,5 MW3. Depuis fin 2014, 17 éolinnes d'une puissance totale de 51 mégawatts ont été mises en service au Moulin d’Emanville dans le canton de Voves, à quelques kilomètres au Sud.
Vous traversez Rouvray-Saint-Florentin : voyez le château de Reverseaux du XVIIIème siècle sur votre droite dans le sens de la marche.
Vous passez les villages de Plancheville et Morriers.

N°3  Vous êtes dans la Beauce, le grenier à blé de la France, où se développent des stations éoliennes depuis 2006.
Lire l'article sur La Beauce.

Charles Péguy a célébré la plaine dans son poème Présentation de la Beauce à Notre-Dame de Chartres.
Victor Hugo l'a décrite dans son receuil de poèmes de 1865, Les chansons des rues et des bois.
En photo : les peintures des paysans de La Beauce de Vincent Van Gogh (1853 -1890).

van gogh

Vous croisez la Nationale 10 au Nord du village fortifié de Bonneval, la petite Venise de la Beauce ; visitez l'abbaye Saint-Florentin, monastère bénédictin fondé en 857 ;
au Nord-est un parc de 6 éoliennes a été ouvert en mai 2006.

La bifurcation : à 124 kms de Paris, la ligne bifurque vers Courtalain pour se dédoubler : la branche Ouest part vers Le Manset et la branche Sud vers Tours et Poitiers. Votre TGV oblique donc plein Sud et reprend de la vitesse.

Vous entrez dans le département du Loir-et-Cher Vous êtes à 43 minutes environ de Paris.
Le TGV passe à Droué et la rivière Egvonne, par la Chapelle-Vicontesse et la rivière Grenne, puis par la Ville-aux-Clercs.

N°5 La Gare de Vendôme-Villiers-sur-Loir TGV se situe peu avant le PK 166.8, où un record du monde de vitesse sur rail de 515,3 km/h a été établi le 18 mai 1990, avec la rame 325.
A quelques kilomètres de la ville, la gare jouxte la forêt domaniale : un chemin pédestre relie Vendôme à sa gare. Elle est mise en service depuis le 25 septembre 1990.
Le TGV traverse le Loir à l'Ouest de Vendôme, passe près du château du Plessis-Saint-Amand, puis traverse le Gault à l'Est de Château-Renault.
Vous entrez dans le département de l'Indre-et-Loire          retour à la carte  

Vous croisez l’Autoroute A10 au péage de la Picardière et vous descendez vers la vallée de la Loire.

Le TGV emprunte un tunnel de 1 496m de long, pour passer sous  les vignes de l'appellation Vouvray.
Vouvray c'est un seul cépage, le chenin, décliné en pétillant depuis 200 ans, en blanc sec, demi-sec ou moelleux.
L'AOC Appellation d'Origine Contrôlée Vouvray créée dès 1936, s'étend sur 2000 hectares, 8 communes et 300 exploitations. Alain Senderens (chef étoilé du Lucas-Carton) dit qu'il faut, avec un Vouvray « retrouver dans les plats quelques agrumes, un peu de zeste de citron, du gingembre, des abricots l'été, du coing l'hiver.»
Gaston Huet (1910-2002) était surnommé le pape du Vouvray : plus d'infos dans mon article (plus bas) sur les Grands Hommes du Centre-Val de Loire.
Ce sont les vignerons de Vouvray, le président de l'appellation Philippe Brisebarre en tête, qui imposèrent un tunnel à la SNCF pour protéger le terroir des nuisances éventuelles du TGV ; le tunnel de Vouvray a été ouvert en 1990.
Vouvray est aussi le pays de Balzac. L’Illustre Gaudissart paru en 1833 dans sa version originale a été raccourci et intégré en 1843 au tome VI de son roman La Comédie humaine. Le buste de ce commis voyageur imaginaire sculpté par Camille Garand est situé rue Victor Hugo. Plus d'infos sur Balzac dans mon article (plus bas) sur les quelques Grands Hommes du Centre-Val de Loire.
Les tulipes sauvages sont protégées parce qu’en voie de disparition : il ne reste que quelques dizaines d’hectares dans les vignes vouvrillonnes qui en étaient jadis couvertes.

Après le tunnel de Vouvray, votre train commence à ralentir pour ajuster sa vitesse à la ligne classique, et à son racccordement après Tours.
3 viaducs s'enchainent et totalisant près d'1 kilomètre pour faire passer votre TGV sur le lit de la Loire.

N°7 Vous êtes à 56 minutes de Paris.
saint-pierre Votre TGV est à Saint-Pierre-des-Corps. Ses habitants sont nommés les Corpopétrussiens. A l’époque gallo-romaine, la tradition des Turons de Tours était de brûler leurs morts dans la varenne ; sur cette terre sablonneuse enrichie du limon de la Loire, les maraîchers faisaient pousser des légumes et des fruits ; il y a 100 ans, Saint-Pierre-des-Corps était le potager de Tours.
La gare de Saint-Pierre-des-Corps accueille les TGV ; elle est reliée par des bus à la gare de Tours : cette dernière est un cul-de-sac, et c'est pour éviter le rebroussement des trains venant de Paris et à destination de la côte atlantique que l'arrêt se fait en gare de Saint-Pierre-des-Corps.
Au début du XIXème siècle, la ville de Tours ne veut pas de ce chemin de fer bruyant : la prolongation de la ligne Paris-Orléans passera donc par Saint-Pierre qui en veut bien. saint-pierre-des-corpsSa gare devient le centre névralgique de la commune, les voies dessinent sa géographie, son activité économique et sa sociologie. Des maçons, des ouvriers viennent du Limousin, du Périgord et de Bretagne pour travailler à Saint-Pierre. Les cheminots façonnent son identité. Elle est la 1ère ville déclarée communiste en 1920.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, les bombardements alliés de 1944 visent à ralentir l’acheminement des troupes allemandes vers les plages du débarquement ; ils détruisent la commune à 85 %. Dans les années 50 à 70, la ville et la SNCF développèrent l’habitat social.
Le bâtiment voyageur de la gare a été reconstruit en 1990 ; réalisées par Armand Langlois, les fresques du parking évoquent l'histoire des châteaux de la région et des personnages célèbres. Tours

Le 1er bâtiment de la gare de Tours a été édifié en 1846 par Phidias Vestier ; le 2ème a été construit en 1896 par l'architecte Victor Laloux.
François Mitterrand, alors Président de la République, disait le 23 février 1988 : « une ville comme Tours, comme la plupart des villes qui se trouvent sur cet itinéraire, seront désormais des lieux de passage qu'il vous appartient de transformer en villes d'étapes. Et j'ai bien vu que tel était votre souci. Sans doute est-il intéressant qu'on passe par chez vous, mais il n'est pas négligeable qu'on s'y arrête. Ce qui permettra aux entreprises qui hésitent encore à s'éloigner de la région parisienne (...) ce qui les incitera à s'installer sans avoir à craindre des difficultés inutiles de transport et cette sorte de peur de la province que l'on distingue aisément et que les provinciaux comme moi comprennent mal.»
La gare est identique aujourd'hui à cette carte postale de 1909 ; en 2006, des feuilles d'or furent posées sur la façade, selon le souhait de Victor Laloux. Le bâtiment rassemble 4 matériaux : la pierre pour la façade et ses statues, le fer en structure porteuse, la fonte pour l'ornement des colonnes intérieures, et le verre pour les 2 grandes verrières de façade ; 4 statues dominent l'édifice : les allégories de Bordeaux et Toulouse par Jean-Antoine Injalbert, les allégories de Limoges et Nantes par Jean-Baptiste Hugues. Les panneaux de faïences peintes ont été réalisés entre 1896 et 1898 par Eugène Martial Simas.

Après Saint-Pierre-des-Corps et l'embranchement vers Nantes, le train franchit le lit du Cher par 2 viaducs.
Il rentre sous la commune de Larçay par un déblai d'une profondeur de 7,5m sur 8,9km de long.

Le TGV suit ensuite le périphérique Sud de Tours jusqu'à son raccordement à la ligne classique, au niveau de la ville de Monts.
la LGV Atlantique désigne la section alliant Paris à Tours. Son extension vers Bordeaux et l'Espagne commence par les 300 kms de LGV entre Tours et Bordeaux ; en service fin juillet 2017, Bordeaux sera à 2h05 de Paris.

Votre TGV longe l'Autoroute A10. Vous voyez les travaux de la future LGV. Vous êtes à 55 minutes de Paris.

N°8 Vous voyez les paysages bocagers en passant par Villeperdue, entre Sainte-Maure et Noyan-de-Tourraine.
Dans un bocage, les champs cultivés et les prés sont enclos par des talus, des haies, des arbres et arbustes sauvages ou fruitiers qui délimitent les parcelles ; il a un rôle de corridors biologiques, vital pour le maintien de la biodiversité animale et végétale. Ces paysages de bocage ont régressé depuis les années 60 sous l’effet de l’intensification de l’agriculture et des aménagements fonciers.
Vous traversez l'Autoroute A10 et Maillé ; l'abbé Henri Péan fédèrait différents réseaux de résistancece ; le village a été incendié par les SS le 25 août 1944 et 124 habitants ont été massacrés. Maillé a été reconstruit à l'identique.
Avant Pont-des-Piles, un viaduc enjambe la rivière Creuse (longue de 255 km, elle se jette dans la Vienne au niveau de Bec-des-Deux-Eaux).
Vous entrez en Poitou-Charentes, en région Aquitaine.

Lire l'article sur les Grands Hommes du Centre-Val de Loire
retour à la carte   

Le Plus de la région Centre-Val de Loire
- La Route du Blé, créée en 2003, est une route touristique qui sillonne 5 départements de la Beauce sur un tracé de près de 500 km.
- La célébration des anniversaires de mariage est une tradition française d'origine païenne ; les noces de froment, appelées aussi noces de blé tendre, symbolisent les trois ans de mariage.

Cette animation nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash



Après l'Ile de France et la région Centre, le TGV traverse le Poitou-Charentes
Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes
Depuis décembre 2015, l'ALPC regroupe les 5 départements de l'Aquitaine :
Dordogne (24), Gironde (33), Landes (40), Lot-et-Garonne (47) et Pyrénées-Atlantiques (64) ;
les 4 départements du Poitou-Charente : Vienne (86), Deux-Sèvres (79), Charente (16),
Charente-Maritime (17) et les 3 départements du Limousin.
Superficie : 84 036 km2
Population : 5 900 000 environ
Chef-lieu : Bordeaux

Vous êtes dans le département de la Vienne.

Votre TGV longe la route nationale N10 puis la rivière Vienne (affluent de la Loire de 372 kms) aux Ormes ; il passe par Dangé-Saint-Romain et Ingrandes.

N°9 Vous traversez Châtellerault ; ses habitants sont appelés les Châtelleraudais. Sa manufacture d'armes a marqué la ville pendant 150 ans ; elle a produit le fusil-mitrailleur MAC 24/29 à partir de 1924 ; fermée en 1968, ses deux cheminées servent de panorama sur la ville. Vous visiterez le Musée Auto Moto Vélo.

N°10 Vous longez la nationale N10, la rivière le Clain vers Naintré, La Tricherie et son château, et La Grève jusqu'à la gare du Futuroscope mise en service le 13 juin 2000.
Le Futuroscope est à 15 kms au Nord de Poitiers. C'est un parc orienté vers le multimédia, les technologies cinématographiques, audiovisuelles et robotiques du futur. Il est entouré d'un technopôle.
Lire l'article sur l'histoire du Futuroscope

Le TGV traverse Chasseneuil-en-Poitou. Il longe les potagers municipaux de Poitiers puis il entre en ville pour rejoindre la gare.

N°11 La ville de Poitiers est le chef-lieu du département de la Vienne; ses habitants sont les Poitevins. Sa devise est ''Sainte, saine et savante''.
Poitiers s'étend sur un plateau de part et d'autre des vallées du Clain et de la Boivre (appelée aussi la rivière aux castors, son cours d'eau est canalisé pour traverser la ville); ces vallées entaillent fortement le plateau, formant un encaissement en U de 50m de profondeur, superbe.
Si la Ville au 100 clochers abrite 78 monuments protégés par la législation sur le Patrimoine Historique, c'est le Futuroscope qui a sorti Poitiers de l'ombre en 1987.
Sa gare a été inaugurée le 15 juillet 1851 pour l'ouverture de la section ferrovière vers Tours.
Lire l'article sur la Gare et la ville de Poitiers.
retour à la carte  

Lusignan Après Poitiers, le train emprunte la voie classique pour se diriger vers La Rochelle.

Votre train se dirige vers le Sud-ouest de la France.
Vous traversez Saint-Benoît, devenu un nœud ferroviaire en 1852, du aux embranchements vers Bordeaux et vers La Rochelle.
Vous passez sur un 1er viaduc de 80m, puis sur le pont de Lusignan, tous deux achevés en 1856. Ils franchissent la vallée profonde de la Vonne. Le pont de Lusignan (photo ci-dessous (c) ID:62762) haut de 32,50m, long de 433m, a 22 arches de 15m d’ouverture.
Pont de Lusignan

Vous voyez la ville de Lusignan sur votre gauche dans le sens de la marche (photo ci-dessus)), son église romane Notre-Dame fondée en 1025 par Hugues IV, et la rivière La Vonne ; ses habitants sont appelés les Mélusins et les Mélusines..

Les Plus de ce Poitou
La gastronomie c'est le Farci et ses secrets de fabrication - oseille, oeufs, mie de pain, morceaux de lard, poivre, feuilles de choux vert. C'est aussi les Mojettes (haricots), le Chevreau (le petit de la chèvre), les Anguilles en bouilliture ou en matelote, les Lumas (escargots petits-gris), le Chabichou (fromage de chèvre). Les desserts sont les Caillebotes à base de lait, le Broyé ou le Migée (pain, vin rouge et sucre en poudre !); le vin de Gamay agrémente de nombreuses sauces.

A Poitiers vous visiterez les ciergeries artisanales et la dernière fabrique de France de parapluies. L'Hôtel Jean Beaucé est un édifice Renaissance construit par le financier du même nom en 1554 ; l'Hôtel Berthelot du XVIème siècle accueille le Centre d'Etudes Supérieures de Civilisation Médiévale ; l'Hôtel Fumé de style gothique flamboyant, bâti entre la fin du XVème et le début du XVIème siècle par François Fumé (avocat, maire de Poitiers, conseiller des cours royales nommé par François 1er) est le siège de la Faculté des Sciences Humaines et Arts.

Dolmen PoitiersLa Grand'Goule, qui donne son nom à des places de Poitiers, est un dragon fantastique. Après plusieurs jours de prières, de jeûne et d'isolement, Radegonde entra dans les souterrains de la ville au-devant de La Bête, ce serpent ailé aux pattes fourchues, à l'haleine pestilentielle, qui poussait des cris surnaturels. Le casse-museaux est un gâteau sec qui est émietté lors de la procession qui exhibe une sculpture représentant la Grand'Goule.

Le Bitard est un autre animal mythique du bestiaire poitevin, vénéré de nos jours par sa confrérie. L'animal imaginaire est mentionné par François Rabelais (1494-1553) dans Pantagruel, son récit publié en 1532, et dans Gargentua publié en 1534 : l'animal faisait ripailles sur les rochers de Passelourdin et de la Pierre-Levée (photo) situés rue du Dolmen ; le gigantisme des personnages de Rabelais décrivait des scènes de festins burlesques.

Lire l'article sur les Quelques grands hommes de ce Poitou

Vous entrez dans le département des Deux-Sèvresgare de Niort Vu du train
Le Train traverse Les Coudraies au Nord de Pamproux, puis le village de Salles ; il longe une rivière vers l'abbatiale de Saint-Maixent-l'Ecole. Il passe par Ricou, Sainte-Néomaye et La Crèche. Il croise l'autoroute A83 au péage. Enfin, il entre dans Niort.

N°12 Votre train s'arrête à Niort, principale porte d'entrée du marais poitevin - du latin Nova Ritum nouveau gué. Elle est le chef-lieu du département des Deux-Sèvres.
La ville est traversée par la Sèvre niortaise, fleuve qui prend sa source près de Sepvret et se jette dans l'Anse de l'Aiguillon en face de l'Île de Ré.
Ses habitants sont appelés les Niortais. Sa gare - en photo, a été construite en 1856.
Vous êtes à 2 h 10 de Paris.

30 000 mares en Poitou-Charentes ont été créées par l'homme pour répondre aux besoins en eau des habitants et du cheptel. Très riches au niveau botanique, elles jouent un rôle majeur pour les batraciens, les reptiles et les Libellules. Elles sont un élément symbolique du patrimoine rural et du maintien de la biodiversité en zone de plaines et de bocages.

A l'époque romaine, le Marais poitevin était un golfe parsemé d'îles où débouchaient deux fleuves côtiers : la Sèvre niortaise et le Lay.
La physionomie actuelle de la région de 100 000 hectares est due au long et patient travail des moines du XIème siècle, et aux ingénieurs hollandais du XVIIème : ils ont élevé des digues et creusé des canaux de drainage, ils ont limité les inondations et récupéré des terres pour les cultiver. A l'intérieur de ces terres, le marais mouillé de 30 000 hectares est parcouru d'une multitude de canaux tortueux nommés les conches, ce qui lui vaut l'appellation de Venise verte. "On peut passer ici 8 jours sans s'ennuyer, dit Loïk Vincent, président de l'Union des offices de tourisme du Marais, mais il faut guider les gens car le Marais est un phénomène culturel qu'il faut expliquer aux visiteurs."
L'angélique est la plante emblématique du Marais Poitevin, à l’arôme puissant et aux vertus stimulante.

le pont de Mauzé franchit le cours du Mignon Le TGV descend vers Saint-Symphorien puis il coupe la route départementale D611 à Frontenay Rohan-Rohan. Il passe entre Le Bourdet et Epannes, à la porte Ouest du Marais poitevin.
Votre traversez Prin-Deyrançon, célèbre pour ses fraises des bois qui arrivaient fraîches dans les restaurants parisiens grâce au train.
Après Mauzé, vous franchissez le cours du Mignon - en photo.

Vous êtes dans le département de la Charente-Maritime
La ligne longe la D911, traverse Saint-Georges-du-Bois vers Surgères.

retour à la carte  

N°13  Surgères est à 35 kms de La Rochelle.
Desservie par le chemin de fer depuis le 7 septembre 1857, la ville s'est développée en expédiant ses produits dans toute la France ; les autorités locales ont milité pour dynamiser sa gare ; elle est devenue la desserte de Rochefort avec des liaisons par bus.
Surgères est réputée pour son beurre. En Charente-Maritime, la production laitière a prit son essor lorsque la crise du phylloxéra de 1878 a détruit de nombreuses vignes. Depuis 1979, le beurre de la région est labellisé AOC ; les colorants et les conservateurs sont interdits. A noter à Surgères : ENILIA: l'École nationale d'industrie laitière et d'industries agroalimentaires.
La ville est également célèbre grâce au sonnet de Pierre de Ronsard dédié à Hêlène de Fonsèque (1546-1618) née à Surgères ; la Tour et le lycée portent le nom de Ronsard.

éoliennes Péré Après Surgères, au Péré, vous voyez à gauche du train, depuis juillet 2008, les éoliennes Enercon E66 de 2000 kW chacune. Leur capacité de production annuelle brute est de 17 000 000 kWh/an, soit la consommation annuelle de 8000 personnes chauffage inclus. Le poste source est à Le Thou.

Le train pique vers l'Ouest entre deux zones de marais, Le Thou et La Folie, puis il remonte vers Croix-Chapeau, La Jarrie et Chassagné.
Il aborde le Sud de La Rochelle par La Jarne.
Le TGV traverse Aytré : vous voyez la mer et les bureaux d'Alstom, le constructeur du TGV.

La Rochelle N°14  Le train entre à  La Rochelle par le quartier de Tasdon.
Vous êtes à 3h de Paris depuis 1993.

En 1857, pour accéder à la 1ère gare, une porte, dite porte Napoléon, a été bâtie à travers la muraille du quartier du Gabut. En 1884, l'ingénieur Fouan établit un projet de construction sur une partie de l'ouvrage à cornes Saint-Nicolas, soit une fortification constituée d'une courtine et de deux demi-bastions : l'ingénieur se heurta à l'opposition du Génie militaire.
Lire l'article sur la Gare de La Rochelle.

Les Plus de la Charente-Maritime
Le Pineau, vin de liqueur depuis le XVIème siècle, est une Appellation d'Origine Contrôlée limitée à la Charente-Maritime et à la Charente. Une fois les grappes pressurées, on ajoute au moût obtenu de l'eau-de-vie de Cognac d'un an d'âge et titrant au moins 60° : ainsi, la fermentation est interrompue. Le vieillissement s'effectue en fûts de chêne pendant un an minimum pour le blanc ; le rosé, issu de cépages différents, est vieilli 8 mois minimum.

Le Cognac est le produit de la double distillation de vins blancs de ce terroir depuis le XVIIème siècle. Il est vieilli en fûts de chêne pendant au moins 2 ans et jusqu'à quelques décennies. L'aire de production couvre la Charente-Maritime, la Charente, et déborde sur quelques communes de Dordogne et des Deux-Sèvres. Le Cognoac est exporté dans plus de 155 pays. Les crus, correspondant chacun à une appellation, sont au nombre de 6 : Grande Champagne, Petite Champagne, Borderies, Fins Bois, Bons bois et Bois Ordinaires.

ile d'Oleron les huitres les Marennes

Ce qui fait la spécificité des huîtres de Marennes-Oléron, c'est leur affinage en claires. Les claires sont des bassins creusés dans l'argile, en lieu et place d'anciens marais salants, où l'huître finit sa croissance. Elle y acquiert son goût et sa couleur verte particulière, due à la présence d'une algue, la navicule bleue, propre à la région. La fine de claire y séjourne de 1 à 2 mois ; sa chair ferme développe sa saveur de noisette. La spéciale de claire est affinée au moins 2 mois, sa chair est plus ferme et son goût plus prononcé.

La Primeur de l'île de Ré du début du printemps c'est une pomme de terre au parfum iodé. Entre Ars et Saint-Martin, une trentaine de producteurs cultive le tubercule et le récolte avant maturité afin de limiter la présence d'amidon. Les règles sont strictes quant à la germination, les sols, le calibrage et la commercialisation. Il existe 5 variétés : l'Alcmaria et la Starlette ont la chair fondante sucrée ; la Roseval, la Charlotte et l'Amandine ont la chair plus ferme.

Les fromages : la Jonchée, fabriquée dans les environs de Rochefort, est un caillé de vache aromatisé à l'eau de laurier, roulé dans des joncs de marais. Le Tricorne de Marans est un brebis. Le Tourteau est une pâtisserie à base de lait de chèvre (ou de vache) en forme de soufflé volontairement carbonisé sur le dessus mais fondant à l’intérieur.

Le phare du bout du monde La Rochelle Vu du train Le phare du bout du monde est situé en Terre de Feu, sur l'île argentine de Los Estados. Sa réplique est installée devant le port des Minimes à La Rochelle.
En 1884, les Argentins érigent un phare à 70m au-dessus du niveau de la mer. L'édifice est en bois et comporte 12 côtés. Il mesure 11m de largeur pour 6,5m de haut. Sa lumière est produite par 9 lampes fonctionnant à l'huile de colza. Il est destiné à guider tous les marins du monde s'aventurant dans les mers sauvages voire hostiles du Cap Horn. Les conditions de vie difficiles des gardiens de ce phare inspirent Jules Verne pour l'écriture de son roman Le phare du bout du monde ; le livre parait en 1905 après sa mort, alors que le phare ne fonctionne plus depuis 1902 et tombe en ruines. En 1993, un français navigateur aventurier, André Bronner, dit  Yul, conçoit le projet fou de reconstruire à l'identique ce phare mythique sur l'île même où il brillait un siècle plus tôt. Il entreprend les travaux et le 26 février 1998 la lanterne du phare du bout du monde fut de nouveau allumée et visible par 54º 45' S et 64º 50' W. Grâce à Yul, l'implantation d'une copie conforme du phare du bout du monde, à la pointe des Minimes de La Rochelle, date du 1er janvier 2000 et inaugurée le 21. A 12 780 km de distance du phare d'origine, une même lumière éclaira les deux hémisphères sur la route du nouveau millénaire.

Lire l'article sur les Grands Hommes de Charente-Maritime

retour à la carte  



retour aux autres lignes de Vu du Train

mon contact et vos commentaires