La Beauce

La région Centre-Val de Loire est la 1ère productrice de colza utilisé pour le diester (additif du gazole à hauteur de 5%), de blé et de betterave (transformés en éthanol) permettant la création de biocarburants.

Depuis 2006, l'Eure-et-Loir est en 1ère place en terme de production d'électricité éolienne.
Il y a près de 80 éoliennes en Eure-et-Loir. Les 5 éoliennes de Beauvilliers ont été installées en 2006. Fin 2014, 17 éolinnes ont été mises en service au Moulin d’Emanville dans le canton de Voves, à quelques kilomètres au Sud.


La Beauce.
À l'origine c'était un grand lac ; en se retirant, il laissa une terre nourricière ; ce grand et bas plateau établi sur les calcaires aquitaniens est recouvert de limons assez fertiles ; les bois sont rares, les grands champs dominent le paysage.
La Beauce est le grenier à blé de la France, où se développent des stations éoliennes depuis 2006.

Charles Péguy a célébré la plaine dans son poème Présentation de la Beauce à Notre-Dame de Chartres : "Deux mille ans de labeur ont fait de cette terre Un réservoir sans fin pour les âges nouveaux (...) Voici la gerbe immense et l’immense liasse, Et le grain sous la meule et nos écrasements,Et la grêle javelle et nos renoncements, Et l’immense horizon que le regard embrasse."

Peguy

Gravure de Louis Joseph Soulas illustrant l'édition de 1946 de
Présentation de la Beauce à Notre-Dame de Chartres
de Charles Péguy. Ph. Coll. Archives Larbor.

Victor Hugo a écrit dans son receuil de poèmes, de 1865, Les chansons des rues et des bois : « C'est le moment crépusculaire J'admire assis sous un portail Ce reste de jour dont s'éclaire La dernière heure du travail. Dans les terres de nuit baignées, Je contemple, ému, les haillons D'un vieillard qui jette à poignées La moisson future aux sillons. Sa haute silhouette noire Domine les profonds labours On sent à quel point il doit croire A la fuite utile des jours. Il marche dans la plaine immense, Va, vient, lance la graine au loin, Rouvre sa main et recommence, Et je médite, obscur témoin, Pendant que, déployant ses voiles, L'ombre où se mêle une rumeur, Semble élargir jusqu'aux étoiles, Le geste auguste du semeur. »

En volume de production, le blé est la 4ème culture derrière la canne à sucre, le maïs et le riz.
Un hectare de maïs demande 2000 m3 d'eau alors que le même hectare planté en blé ou en orge utilise de 600 à 800 m3 d'eau. Mais si un printemps sec succède à un hiver sec, l'équilibre de sa nappe peut être rompu. Ainsi, chaque saison impose ses couleurs et ses cultures.
Depuis 1992 et la Politique Agricole Commune (PAC), le maïs a nettement régressé au profit des oléagineux, comme le petit-pois pour l'alimentation du bétail, et le colza pour le gazole écologique.

En photos : La méridienne ou la sieste (d'après Millet) peinte en 1890 par Vincent Van Gogh (1853 -1890) et la Beauce..



Votre TGV croise la Nationale 10 au Nord du village fortifié de Bonneval, la petite Venise de la Beauce ; visitez l'abbaye Saint-Florentin, monastère bénédictin fondé en 857.
Au Nord-est un parc de 6 éoliennes a été ouvert en mai 2006.



retour à la ligne Paris-Bordeaux
retour à la ligne Bordeaux-Paris
retour à la ligne Paris-La Rochelle

mon contact et vos commentaires