Grands hommes de Bordeaux

Si Aliénor d'Aquitaine est née à Poitiers en 1122, le vin de Bordeaux doit son expenssion, voire son expression à la duchesse d'Aquitaine qui épousa le Roi d'Angleterre en 1154. Des échanges commerciaux importants ont suivis : les Anglais exportaient leurs aliments, textiles et métaux, et importaient le vin de Bordeaux par l’estuaire de la Gironde ; ils le nommaient Claret en raison de sa couleur claire. Le vignoble bordelais s’est étendu considérablement, entre la Garonne et la Dordogne.
Lire l'article sur les Grands Hommes du Poitou

Michel Eyquem de Montaigne (1533 château de Saint-Michel-de-Montaigne en Dordogne-1592 idem) Philosophe. Il a été magistrat au Parlement de Bordeaux de 1557 à 1570, puis (comme son père) maire de la ville de 1581 à 1585. Il a pris une part active à la vie politique en tant que maire et négociateur entre les partis d'un royaume alors en guerre.

montaigne

Ses Essais (1572-1592) ont nourri la réflexion des plus grands auteurs mondiaux : « C'est une perfection absolue et pour ainsi dire divine que de savoir jouir loyalement de son être.» écrivait-il
Montaigne est issu d'une famille de riches négociants bordelais, les Eyquem. Dans son château, Montaigne orna les poutres de sa bibliothèque de maximes en latin et en grec, et d'auteurs anciens. Une seule est en français : « Que sais-je ? »
Photo : sa statue en marbre blanc a été réalisée par Dominique Fortuné Maggesi en 1858. A Bordeaux sur l'esplanade des Quinconces, elle fait face à la statue de Montesquieu.
Le château de sa naissance a été acquis en 1860 par Pierre Magne, ministre des finances de Napoléon III.

montaigne

En 1714, le philosophe Montesquieu devint conseiller au Parlement de Bordeaux ; il possédait 5 domaines viticoles dans sa région. Nommé Charles Louis de Secondat (1689 château de La Brède-1755 Paris) baron de La Brède et de Montesquieu, il était un penseur politique et un écrivain. Dans les Lettres persanes (1721), il met en cause les différents systèmes politiques et sociaux. En 1734, il publie les Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence, couronnement de ses années de voyages qui l'ont initié à la diplomatie et à la politique. De l'esprit des lois (1748) développe sa réflexion sur la répartition des fonctions de l'État.
Sa statue en marbre blanc a été construite par le sculpteur Dominique Fortuné Maggesi et érigée en 1858 sur l’Esplanade des Quinconces à Bordeaux.
Le château de La Brède du XIVème siècle, à 20 km au Sud de Bordeaux, est classé au titre des Monuments historiques depuis 1951.
Le billet de banque de 200 francs de Montesquieu (du peintre Pierrette Lambert) a été émis le 7 juillet 1982 par la Banque de France ; il fait partie, avec celui de Pascal, de la série des personnages illustres ayant contribué à la constitution du patrimoine historique de la France.

montesquieu

François Mauriac (1885, 86 rue du Pas-Saint-Georges à Bordeaux-1970 Paris) Ecrivain de romans, théatre, poésiees, essais... et journaliste, né d'une famille de propriétaires terriens et de négociants.
Il fut élu membre de l'Académie française en 1933. Sous l'Occupation, il appartint à la résistance intellectuelle. Chroniqueur au journal Le Figaro depuis 1934, puis à L’Express, il livrait sa critique des hommes et des événements dans son Bloc-notes. Il fut fait Grand-croix de la Légion d’honneur par le général de Gaulle. Mauriac a aussi reçu le prix Nobel de littérature en 1952. « Le goût de la dénonciation, c'est à cela qu'au collège on reconnaissait les caractères bas. Les catholiques n'en sont pas exempts, et il n'est rien qui me répugne davantage.» disait-il.

mauriac

Photos : en 1954 avec Jean-Jacques Servan-Schreiber et Françoise Giroud. Au centre, dessin préparatoire au portrait de Mauriac par Mac Avoy.

mauriac

Situé à Saint-Maixant, le domaine de Malagar devint la propriété de l'arrière-grand-père de l’écrivain en 1843, qui en hérita en 1927 : il plante alors l’allée de peupliers le long de la prairie et des vignes, et la ligne de cyprès ponctuée de pins parasols, devenues célèbres. Le lecteur de Mauriac retrouve Malagar dans ses écrits romanesques, autobiographiques et journalistiques. Le domaine est depuis 1985 un centre culturel géré par la Conseil régional d'Aquitaine ; il est classé Monument historique depuis 1996.

mauriac

Pierre Lacour dit le père (1745 Bordeaux-1814 id.) Peintre. Il reçoit le 2ème prix de Rome en 1769. Il est membre de l'Académie des arts de Bordeaux en 1776. En 1799, il devient membre de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux. En 1802, Pierre Lacour restaure le palais de Rohan, actuel Hôtel de ville de Bordeaux, puis il est nommé professeur au lycée en 1803 et dirige l'école de dessin et de peinture de Bordeaux jusqu'à sa mort.
Vue d'une partie du port et des quais de Bordeaux : dit les Chartrons et Bacalan peint de 1804 à 1806, a été complètement restauré en 2007 - voyez sa vidéo. Cette oeuvre (photo ci-dessous) et L'artiste peignant un portrait de famille peint en 1798 sont exposés au musée des Beaux-arts de Bordeaux.

lacour

Laurent Lafaurie, comte de Monbadon (Bordeau 1757-1841 id.) Militaire et homme politique. Il est nommé maire de Bordeaux le 14 septembre 1805 et le reste jusqu'en 1809, date de sa nomination au Sénat conservateur. Il fait fermer les maisons de jeux et établit 6 écoles gratuites. Il est promut commandeur de la Légion d'honneur en 1821 puis Grand Officier en 1824, alors qu'il préside le conseil général de Gironde (1818-1827).

Marie-Rosalie Bonheur, dite Rosa Bonheur (1822, 29 rue Saint-Jean-Saint-Seurin devenue 55 rue Duranteau à Bordeaux-1899 Thomery en Seine-et-Marne). Peintre et sculpteur. Elle atteint la notoriété avec le Marché aux chevaux remarqué au salon de 1853 (photo ci-dessous). En 1865, l'impératrice Eugénie lui remettre elle-même les insignes de chevalier de l'ordre de la Légion d'honneur. Spécialiste des peinture animalière, Rosa Bonheur devait demander une permission de travestissement, renouvelable tous les 6 mois auprès de la préfecture de Paris, pour pouvoir porter des pantalons dans le but de fréquenter les foires aux bestiaux. Elle est aujourd'hui considérée comme une artiste représentant la peinture réaliste.

rosa bonheur

Albert Marquet (Bordeaux 1875-Paris 1947). Peintre. Il fait partie de la génération du post-impressionnisme de 1905 ; puis il se tourne vers une harmonie tonale, moins saturée, avec l'eau en motif favori.

Jacques Chaban-Delmas (1915 Paris-2000 id.) Homme politique faisant partie des barons du gaullisme, il sera maire de Bordeaux jusqu’à ses 80 ans, de 1947 à 1995. Il a également été résistant, président de l'Assemblée nationale à 3 reprises, et Premier ministre de 1969 à 1972 sous la présidence de Georges Pompidou.
En 1963, sa municipalité bordelaise restructure le quartier de Mériadeck en quartier d'affaires, et inaugure le Campus universitaire. Au Nord de la ville, le marais est asséché et un lac artificiel de 160 hectares est aménagé. Les 4 000 logements de La Cité du Grand Parc se batissent.
En 1995, à l'âge de 80 ans, Chaban soutient le candidat RPR, le nouveau Premier ministre Alain Juppé, qui lui succédera à la mairie de Bordeaux.

chaban

En photos avec le Général de Gaulle, Pompidou et Mitterrand.
En novembre 2012, sa satue de bronze de 3,2m de haut et de 1 100 kilos a été inaugurée place Pey-Berland ; elle est réalisée par le sculpteur Jean Cardot, auteur de la statue de Charles de Gaulle sur les Champs-Elysées et de celle de Winston Churchill. Celle de Chaban serait un hommage à 500 000 euros ! Le stade de football sur les boulevards porte son nom, comme le dernier pont enjambant la Garonne depuis 2013.

chaban

Alain Juppé (15 août 1945 Mont-de-Marsan dans Les Landes). Il est maire de Bordeaux depuis le 18 juin 1995, et préside sa communauté urbaine. Sous ses mandats, il achève les grands travaux votés sous le mandat de Jacques Chaban-Delmas. Les quais sont définitivement réaménagés.
Le Port de la Lune de Bordeaux a été inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO le 28 juin 2007 : la zone classée va de l’intérieur des boulevards à la Garonne incluse, c’est à dire 1 810 hectares, un petit tiers de la superficie de la ville qui compte 4 455 hectares. L’inscription au Patrimoine mondial a un effet bénéfique sur la fréquentation touristique. C’est un atout majeur pour l’attractivité culturelle et économique de la ville.
Le tramway s'est développé, comme le quartier de la Bastide avec son cinéma, son ponton pour accueillir les bateaux, ses parcs et une statue de lion de 8m de long et 6m de haut en matériaux composites.
Il poursuit les chantiers des Bassins à flots et de la Cité du vin, il inaugure le pont Chaban-Demas en 2013 et le Nouveau stade ; il attend l'arrivée de la LGV en 2017... Entre autre attente.
Photos (c) Guillaume Bonnaud

juppé



retour à la ligne Paris-Bordeaux
retour à la ligne Bordeaux-Paris

mon contact et vos commentaires