LISEA Express, ses BD

LISEA est la société concessionnaire de la ligne Tours-Bordeaux pour une durée de 50 ans, soit jusqu’en 2061.

Depuis 2011, LISEA est partenaire de la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image et de sa Maison des auteurs, à Angoulême, capitale du 9ème art.
LISEA Express est le journal d’information du chantier de la LGV SEA Tours-Bordeaux, dont 4 pages sont dédiées aux informations départementales. A chaque parution quadrimestrielle du journal, LISEA invite un dessinateur. Ces auteurs de bandes dessinées, en activité ou en résidence à la Maison des auteurs d'Angoulême, dessinent la vie du plus grand chantier ferroviaire d'Europe et apportent un autre regard sur le chantier de construction de la LGV.


Lucas Varela est né à Buenos Aires en 1971. Accueilli à la Maison des Auteurs en 2011 pour la BD Diagnostics, il s’est installé depuis à Angoulême pour réaliser La plus longue journée de l’Histoire.


Sébastien Chrisostome est né en 1980 à Montréal au Québec. Il entre en 2007 à la Maison des Auteurs d’Angoulême pour y réaliser Nage libre, un road-movie aquatique où l’on suit les aventures de trois saumons. Il travaille actuellement à son nouveau projet : Le Voyage de Michon.


Patrice Cablat a fait des études d’Art à Marseille puis Angoulême où il réside. Il est auteur de bande dessinée, illustrateur et graphiste.


Alfonso Zapico est né en 1981 en Espagne. Il a étudié l’illustration aux Beaux-Arts d’Oviedo. Il travaille pour l’édition jeunesse, la publicité, la presse et le web.


Aude Soleilhac est diplômée de l’Ecole européenne supérieure de l’image d’Angoulême. Depuis 2011, elle collabore régulièrement aux magazines jeunesse Images.doc ou encore Filotéo des éditions Bayard.


Jean-Luc Loyer travaille dans l'atelier BD Sanzot. Il est diplômé de l'École des Beaux-Arts de Douai et de l'École des Beaux-Arts d'Angoulême.



Marine Blandin est née en 1984 en région parisienne. Elle intègre en 2002 l’Ecole européenne de l’image d’Angoulême pour 5 ans. Elle est à nouveau en résidence en 2012 pour son nouveau projet de BD Chroniques d’une vie en pot, dans lequel elle s’attache à décrire sous forme de strips le quotidien des plantes d’appartement.

Le journal est diffusé dans les boîtes aux lettres de l’ensemble des habitants des communes concernées par la LGV. Il est aussi mis à disposition de tous au sein des halls d’accueil des mairies et adressé à un grand nombre de parties prenantes du projet (élus, collectivités territoriales, associations de riverains et environnementales …).



retour à la ligne Paris-Bordeaux
retour à la ligne Bordeaux-Paris

mon contact et vos commentaires